Faites de l’assemblée Nationale une force d’opposition à la dérive monarchique qui s’annonce.

Jamais nous n’avions enregistré une abstention aussi importante lors d’une élection nationale.

Cette très faible mobilisation des électeurs a profité aux candidats de la République en marche.

Mais rien n’est perdu, dimanche prochain tout peut changer.

Si les abstentionnistes du premier tour se déplacent jusqu’aux bureaux de vote nous pouvons encore inverser la tendance et éviter une majorité pro macron.

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour les chasses présidentielles et les chasses traditionnelles

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour les corridas (plusieurs candidats « macronistes » viennent de la tauromachie)

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour le nucléaire (le nouveau premier Ministre est un ancien d’AREVA)

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour une agriculture productiviste dangereuse pour la santé et l’environnement

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour la destruction du code du travail

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour l’’amplification de la loi travail

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour la généralisation des travailleurs pauvres

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour l’Augmentation de la CSG (les retraités seront les premières victimes)

Voter pour la République en Marche, c’est voter pour la précarisation des salariés.

Tout ce qui concerne ces reformes scélérates concernant le travail se fera par ordonnances, à toute vitesse avec la volonté d’éviter tous débats et toutes contestations des personnes concernées. Nous avons là une belle démonstration de démocratie.

Alors dimanche prochain 18 juin, ne votez pas pour Les candidats de La République En Marche (ni pour les candidats des Républicains qui veulent exactement la même chose), faites de l’assemblée Nationale une force d’opposition à la dérive monarchique qui s’annonce.

Faites circuler

Philippe LE PONT