Une Force Pour Le Vivant Samedi 15 octobre 2016, à 14h, à Paris AGECA, 177 rue de Charonne 75011 Paris

Rejoignez Gérard CHAROLLOIS

Nous vous invitons à l’Assemblée générale fondatrice de notre nouveau parti :

Une Force Pour Le Vivant

Samedi 15 octobre 2016, à 14h, à Paris

AGECA, 177 rue de Charonne 75011 Paris

(Métro : Ligne 2 Alexandre Dumas)

 

Le parti politique « Une Force Pour Le Vivant » se donne comme objectif de réconcilier l’humain, la nature et les animaux. Défendre le vivant est sa valeur première. La mondialisation capitaliste, la spéculation forcenée, la tyrannie de l’économie, l’omnipotence de l’argent, l’obsession d’une croissance fondée sur le productivisme, la persistance des jeux les plus cruels, la négation du droit des animaux et le pillage toujours croissant de la nature participent de la même violence faite au vivant dont souffre une large majorité de l’humanité.

Dressés contre ces lobbies funestes qui ne cessent d’écraser les plus faibles et de produire de la souffrance, nous défendons la solidarité, la bienveillance, le droit à la différence, la préservation de la planète qui nous fait tous vivre.

Les nouvelles connaissances et les nouvelles technologies doivent se mettre au service du vivant plutôt que de l’aliéner. Judicieusement utilisées, elles devraient établir un autre rapport au travail, offrir des sources suffisantes d’énergie renouvelable, préserver nos ressources vitales, nous permettre de maîtriser la croissance démographique, nous protéger contre la démesure en privilégiant l’usage de la raison…

Le temps est venu d’une mutation comportementale qui garantisse toute leur place sur terre à l’humain et aux autres formes de vie, animale et végétale. Le temps est venu d’intégrer tout le vivant dans le cercle vertueux de l’éthique et du droit.

Gérard CHAROLLOIS

1 pensée sur “Une Force Pour Le Vivant Samedi 15 octobre 2016, à 14h, à Paris AGECA, 177 rue de Charonne 75011 Paris”

  1. Je suis tout à fait d’accord avec vos idées qui vont dans le bon sens et souhaite que beaucoup vous suivent dans votre démarche qui se veut être noble et vitale pour notre terre mère et ces hôtes dont nous faisons parti. Et je suis pour que les choses changent rapidement et radicalement dans ce sens pour le bien de tous, ce qui ne semble pas être le cas de ceux qui nous gouvernent et qui anéantissent tous nos efforts et ce que nous avons mis en place durant de nombreuses années pour que les citoyens apprennent à respecter la planète en faisant les bons gestes, en triant et en ne jetant plus tout et n’importe quoi dans la nature. Je veux parler des nouvelles taxes que l’on nous impose sur le nombre de passage dans les déchèteries, chose que je trouve aberrante et contre la défense de l’environnement en ouvrant les portes à des débordements en tous genres qui vont à l’encontre de nos efforts qui jusqu’alors était de rééduquer et responsabiliser tous les citoyens à faire les bons gestes. Encore plus aberrant et inacceptable car le service de ramassage d’encombrants dans bon nombre de communes ont été supprimés un peu partout pour obliger les gens à se rendre dans les déchèteries et que ces services restent à notre charge et sont si je ne m’abuse facturés dans nos impôts. Encore plus aberrant lorsque l’on pense que ce service qui nous est facturé rapporte de l’argent à ces déchèteries sans qu’elles aient à en faire le ramassage et le trie que nous faisons pour elles. Ce qui nous vaut aujourd’hui de voir de nouveau apparaitre des encombrants au bord des routes, dans nos campagnes et nos forêts. Alors j’ai envie de dire à ces décideurs de malheur, que c’était bien la peine de retirer les sacs plastiques des magasins pour en arriver là aujourd’hui. Avec mon profond respect et mon soutient. Cordialement.

Les commentaires sont fermés.