Appel de Gérard CHAROLLOIS.

Bonsoir à toutes et à tous.

Je vous fais suivre un appel de Gérard CHAROLLOIS.
La campagne pour la résidentielle commence dès maintenant. Nous ne savons pas encore si une primaire sera organisée pour désigner le candidat qui représentera l’écologie lors de cette élection présidentielle. Dans tous les cas nous devons nous préparer à faire campagne. Pour cela, nous avons besoin de relais et d’animateur dans toutes les régions, les départements et même les communes.

N’hésitez pas à vous engager à nos côtés, à prendre des responsabilités. Vous pouvez animer un groupe, dans une commune, un département ou une région.

Pour nous rejoindre, c’est très simple, donnez-nous vos coordonnées précises avec adresse de messagerie et si possible un numéro de téléphone. Nous vous ferons parvenir toutes les informations nécessaires.

Nous avons besoin de vous. La nature, les animaux, le vivant comptent sur nous, comptent sur vous.

Merci

Bien à vous.

Philippe LE PONT
Maringues, Puy de Dôme

06 88 15 18 91

phlepont@laposte.net

Lettre aux membres du comité de soutien,

Chers(e) amis(e) militants(e),

Je viens aujourd’hui solliciter votre engagement militant pour permettre cette candidature qui doit être celle de tous les écologistes, des protecteurs des animaux et de la nature, de ceux qui veulent une autre économie au service de l’humain et non dédiée aux profits des oligarques.

Sans vous, sans votre engagement, nous ne pourrons pas mener à bien cette initiative.

Comment agir ?

Dans chaque département, l’action doit être relayée et vous pouvez devenir l’embryon d’une force novatrice : regrouper les bonnes volontés, sensibiliser les associations et les partis écologistes, contacter les journalistes pour leur transmettre nos communiqués et prises de positions sur tous les sujets.

Je situe ma démarche dans un esprit unitaire et de rassemblement, sans exclusive aucune, et dans la volonté d’associer tous ceux qui partagent nos convictions.

Ma candidature n’est dirigée à l’encontre d’aucun écologiste et j’entends accueillir toutes les contributions au grand combat pour le vivant.

Dans ce souci d’unité, je suis d’abord candidat aux primaires de l’écologie dont le principe pourrait être arrêté au premier trimestre 2016.

Gagnons ces primaires pour que l’écologie sorte d’un état de faiblesse actuelle.

Si nous voulons que nos aspirations soient prises en considération par des alliés, dans le cadre d’une majorité de gouvernement, il faut renforcer considérablement notre représentativité.

S’il advenait que les écologistes n’organisent pas de primaires et renoncent à leur présence au rendez-vous de la future présidentielle, nous devrions tenter une candidature pour FAIRE ENTENDRE la voix de la défense de la vie.

Tous les autres partis politiques flattent les chasseurs, conservent la tauromachie, massacrent l’espace naturel au nom de l’aménagement du territoire, adorent le Marché, la concurrence, la compétition, la croissance quantitative.

Notre candidature est possible, l’écologie peut gagner, si vous nous apportez votre aide en devenant un soutien actif.

Conciliant les principes de conviction et de responsabilité, je sais que nous aurons à passer des accords avec d’autres partis politiques, pour constituer une majorité de gouvernement.
L’abolition de la torture tauromachique et de la chasse à courre, l’abandon de l’aéroport de NOTRE DAME DES LANDES, la mise en réserve botanique du site de SIVENS, en mémoire à Rémi FRAISSE sont des préalables sans lesquels aucun accord ne peut être envisagé.

Mais, pour imposer ces avancées, il faut peser davantage que 2% des voix, lors du scrutin présidentiel.

Pour celui qui désire mieux connaître la nature de nos convictions, les sites internet (ecologie-radicale.org et gerardcharollois2017.fr) exposent nos idées.

Ensemble, construisons une force pour le vivant.

Gérard CHAROLLOIS